Ordre de l'excellence en éducation

Les candidatures AMDES pour l'Ordre de l'excellence en éducation du Québec

Les trois personnes dont la candidature a été soumise et qui ont été présentées au congrès sont : Stéphane Gemme, Anne Alexandre et Diane Vallée.

Stéphane Gemme

Vice-président AMDES pour la CSPÎ, c’est à titre de directeur d’école qu’il s’est démarqué en gérant des situations difficiles par l’utilisation du dialogue et de l’écoute. C’est un leader efficace qui fait de la place à son équipe-école pour le plus grand bien des élèves.

En octobre 2013, il a obtenu le poste de directeur de l’école primaire St-Vincent-Marie, école en milieu défavorisé et plus important point de service de la commission scolaire : 10 classes d’accueil, 7 classes langages, 2 classes de déficience, 2 groupes de bain linguistique, le préscolaire 4 ans, un service de garde de 625 élèves.  Avec une équipe très engagée dans la réussite de ses élèves, il a mis en place les meilleurs moyens afin de s’assurer de leur réussite, tout en répondant aux besoins prioritaires d’un milieu multiethnique défavorisé. De nombreux projets ont lieu dont « lutins de Noël » (cliquer lien vers l'article de La Presse +), sorties, activités multiples et implantation d’un « Gym techno Lü », comme première école primaire au Canada à en faire l’installation et la promotion dans le cadre de l’activité physique.

Anne Alexandre

Mme Alexandre prendra sa retraite en juin prochain. Elle a beaucoup œuvré auprès des enfants les plus démunis du Québec à titre de directrice de l’école Victor-Doré qui accueille 200 élèves polyhandicapés de treize commissions scolaires. En plus de veiller avec une large équipe à la sécurité de ses élèves, elle a su développer une vision de la réussite éducative qui se définit « autrement ».  Mme Alexandre a amené son équipe-école, les intervenants du CHU Sainte-Justine (partenaire institutionnel) et les parents à partager une vision commune « adaptée » à la réalité de chaque élève.  Viser le développement optimal des compétences afin d’assurer une participation sociale signifiante et efficace pour chaque élève. Une vision comme celle-ci exige des réflexions nombreuses et rigoureuses ainsi qu’une adaptation continue des pratiques tout en exposant chaque élève au plus grand nombre d’expériences possible.

Pour en savoir plus, voir le lien vers le documentaire « Une école à l’examen » tourné en 2013. 

Diane Vallée

Diane Vallée est directrice du Centre d’éducation des adultes Outremont depuis 2016. Travailler auprès des jeunes a été le fil conducteur de sa formation académique (baccalauréat en sciences, certificat en sciences de l’éducation et maîtrise en administration de l’éducation). Après ses études au baccalauréat en biologie et au certificat en enseignement à l’UQAM, elle débute sa carrière comme enseignante en sciences, à la Commission scolaire de Montréal en 1994.

Actuellement directrice du plus gros centre pour adultes de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys, elle désire instaurer une culture de collaboration et une pédagogie entrepreneuriale innovante dans son établissement. Ce centre de la formation générale des adultes offre une multitude de parcours scolaires, dont des services de formation aux adultes pour les études secondaires, la francisation, l’alphabétisation ainsi qu’un enseignement adapté pour la clientèle ayant une déficience intellectuelle.

De gauche à droite, Anne Alexandre, Stéphane Gemme, Hélène Bourdages et Diane Vallée

 

 

Liens pertinents